COMMUNIQUÉ DE PRESSE
« Et vous n’avez pas tout vu : ce qui ne se voit pas existe pourtant ! »

Durant presque une année, « vous n’avez pas tout vu » car nos lieux vous ont été fermés… et pourtant, nous n’avons pas « chomé » !

C’est, en effet, une période « empêchée » pour bon nombre de secteurs d’activités dont ceux de l’animation et du spectacle vivant toujours très touchés par la crise sanitaire.

Cependant, il nous semble important de vous donner des nouvelles et faire le point sur l’activité toujours présente au sein de l’association A.V.E.C dans son lieu : La Gare de Coustellet et à l’extérieur.

Au coeur du projet

Avant toute chose, resituons la raison d’être et le projet de l’association A.V.E.C.

Depuis plus de 24 ans, la Gare de Coustellet est un lieu pluriel, un « espace de curiosités artistiques, culturelles et citoyennes » accueillant un projet associatif foisonnant, à plusieurs entrées, qui peut sembler nébuleux parfois mais c’est assumé !

Partant du principe que « tout » ne rentre pas dans des cases, l’objet est de favoriser la rencontre,

l’échange, le faire ensemble, pour donner vie à des besoins, à des projets, à des envies (sociales, artistiques, culturelles) à l’échelle locale et au-delà à travers un travail en réseaux (départementaux, régionaux, nationaux). D’où le nom de l’association : A.V.E.C (Animation Vauclusienne Éducative et Culturelle).

Ainsi, à l’image de ce projet « multi-sectoriel » et à travers les champs d’activités « musiques actuelles » et « jeunes & familles », l’association développe plusieurs missions et dispositifs.

Des missions redimensionnées

Comme cela est visible et largement médiatisé, les manifestations publiques et autres événements ne sont pas autorisés, pour une durée indéterminée, encore moins lorsqu’il s’agit de rassemblements « debout » sous forme de concerts par exemple …

Face à ce flou qui perdure, l’association A.V.E.C fait le choix de suspendre sa programmation musicale et d’animations locales jusqu’au mois de juin 2021. Ceci toujours dans la même logique (adoptée depuis décembre dernier) : sortir de cette urgence de l’immédiateté, ne pas être soumis à la pression du « stop and go » * et l’action en réaction afin de se projeter, de façon plus pérenne, vers un retour très progressif à la diffusion de concerts et rendez-vous public.

Bien évidement, l’absence de ces moments de vie et d’échanges crée un terrible manque. Cela ampute, en partie, le projet de l’association A.V.E.C dans ses missions de lien social autour d’événements publics, visibles, à travers ses actions de programmation « musiques actuelles » et d’événement « jeunes et familles ».

Pour autant, celle-ci reste active et continue d’oeuvrer à travers d’autres missions, plus méconnues, mais qui sont aussi au coeur du projet, à savoir : les actions éducatives, artistiques et culturelles, le travail et développement en réseaux, l’accompagnement personnalisé (musiques : amateurs, pro, jeunes et familles) et le soutien à la création artistique. La tâche n’est pas simple et demande une adaptation permanente face à l’évolution des protocoles sanitaires à mettre en oeuvre mais cela fait partie de notre ADN et notre savoir faire.

Ainsi, le vécu de ces derniers mois chamboulés mais aussi l’expérimentation d’outils numériques (visio conférences, web tv, radio) et des mesures sanitaires adaptées permettent de maintenir un certain nombre d’actions au quotidien.

Côté Musiques Actuelles
– Accompagnement des groupes / artistes amateurs et professionnels (sur rendez-vous ou par téléphone / visioconférence).
– Accueil mensuel de groupes en résidences de création (en Mars : Oderon [jazz / rock] / Avignon – en Avril : création Yul feat N. Maddox (jazz / slam))
– Actions de médiation et d’éducation artistiques et culturelles (ex : café musique(S) des confins via notre web TV et « on air » sur les ondes radio avec radio Raje, interventions en milieu scolaire)
– Travail en réseaux avec les acteurs associatifs et culturels de la filière musiques actuelles / spectacles vivants et du territoire (ex : jury tremplin musical local « One Kick Starter », jury sélection dispositif régional « Quart2Tour », jury « Inouïs du Printemps de Bourges » antenne Sud / Paca). Partenariats avec : La Garance / Cavaillon, Comparses et sons / Aix-en-Provence, les Passagers du Zinc / Châteaurenard, Les Estivales des Taillades).

Côté Jeunes & Familles
– Accompagnement de projets de jeunes, dans le cadre de la « Maison de projets »
– Ouverture du Point Infos Jeunes et Point Infos Familles (accès aux droits et démarches administratives) sur rendez-vous ou par téléphone
– Actions éducatives et pédagogiques au lycée Ismaël Dauphin (Cavaillon) et collège du Calavon (Cabrières d’Avignon) : ateliers « mobilités européennes », « un avenir plus net »
– Avec les jeunes de l’Accueil Jeunes : accueil libre à la Gare (en semaine), développement de la web TV, activités et sorties à la Gare et dans les villages (durant les vacances), appel à expression et mise en mouvements : #criaction
– Rendez-vous “jeunes & familles” : Cafés des Parents, ateliers « jeudi numérique » en visioconférence et via la web tv
– Animation sociale solidaire et locale en partenariat avec les CCAS des communes alentours
– Travail en réseaux avec les acteurs sociaux, jeunesse et mobilité : échange de pratiques et d’actualités, interventions extérieures (Forum : AFFC 2021, CRIJPA, Eurodesk), concertation avec les têtes de réseaux associatifs du département (Fédérations des Centres sociaux, l’APROVA 84, le CDOS) et configuration d’un groupe de travail en cours. Partenariat avec : l’association Au Maquis « Le Café Villageois » / Lauris

Nos priorités et revendications pour la suite

A présent, notre priorité est d’agir là où les besoins sont les plus importants et vitaux.

Pour l’association cela veut dire, continuer et renforcer :
– l’accompagnement des artistes (amateurs et professionnels) et favoriser la création
– l’action éducative et l’éducation artistique et culturelle en direction des jeunes
l’écoute et l’accompagnement de projets (professionnels ou de loisirs) des jeunes

Et demain, pour la reprise de la programmation d’événements, nous souhaiterions tant pouvoir retrouver notre liberté d’action ! Mais, bien conscients que les rendez-vous publics de l’association (musiques actuelles et Jeunes & Familles) seront « dégradés » encore un certain temps, nous repensons, pour les mois à venir, l’équilibre et les formes d’actions, de diffusion, d’accompagnement et de soutien à la création et aux projets.

Nous aimerions amorcer cette « relance » pour les « beaux jours » mais, nous ne sommes pas dupes !

Pour que cela prenne vie, nous continuons à nous mobiliser collectivement, au sein de nos réseaux
(fédérations, syndicats, collectifs…) pour une réouverture « grand public » juste et circonstanciée, des lieux et structures sociales et culturelles avec la reprise des spectacles, animations, concerts debout et plus largement des manifestations publiques dans le respect de nos droits culturels, un instrument d’émancipation essentiel pour « faire humanité », ensemble. Ceux-ci sont inscrits dans la loi, faisant partie de nos droits humains fondamentaux, ESSENTIELS, et pourtant ignorés depuis des mois.

Dans une démarche de concertation nous attendons des réponses proportionnées, équitables et anticipées au même titre que d’autres secteurs d’activités.

Dans tous les cas, nous rêvons, comme tout le monde, de simplicité, loin de toutes ces réalités actuelles qui emprisonnent le vivant, la spontanéité, les liens humains et le partage. Et plus que d’en rêver, nous y croyons !

Merci aux bénévoles, adhérents, public, artistes, partenaires, pour votre attention et votre soutien.

L’équipe de l’association A.V.E.C / La Gare.
(Animation Vauclusienne Éducative et Culturelle)

* Cette stratégie de « stop and go » (stop et encore) suggère de faire évoluer en permanence les mesures et contraintes en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.